Arcachon

Dominique Broustau : “Traverser le Bassin d’Arcachon c’est vivre !”

today 1

Arrière-plan
share close

Traverser-Vivre. Tel est le nom du défi que s’est lancé Dominique Broustau. Le 6 mars 2021, ce chef d’entreprise pessacais dont le cancer a renversé la vie va traverser le Bassin d’Arcachon à la nage, des cabanes tchanquées à la dune du Pyla, avec sa “team” des “zinzins du Bassin”. Son objectif : récolter un maximum de dons pour la Fondation Bergonié qui lutte contre le cancer.

Le Bassin d’Arcachon en poster. C’est une affiche du banc d’Arguin collée au plafond de la salle de radiothérapie de l’Institut Bergonié, où il était traité, qui a donné envie à Dominique Broustau de s’accrocher à l’envie de traverser notre magnifique lagune à la nage. Un projet dont il avait rêvé avant d’être opéré de ce cancer masculin dont il est atteint et de devoir ensuite affronter des traitements douloureux. Un projet qui l’a aidé à tenir et à combattre la maladie.

Lorsque j’ai vu cette image, ça a été une révélation, comme un signe qu’il fallait que je me jette à l’eau. J’ai décidé d’emblée de me fixer un premier objectif : participer à la TransOstrea, une traversée du Bassin qui part de Bélisaire pour rallier le Moulleau. J’entamais la radiothérapie. Les médecins m’ont pris pour un fou mais je suis allé au bout“. Dominique Broustau a fait sa première traversée du Bassin  quatre jours seulement après la fin de sa radiothérapie. Un exploit.

Une traversée qui ira des Cabanes Tchanquées au pied de la dune du Pyla

Tout au long de son traitement, pour arriver au premier objectif qu’il s’était fixé, cet ancien rugbyman a fait du Bassin d’Arcachon son “bassin de reconstruction“. Des tribunes et des terrains de jeux, il est passé au milieu aquatique, d’abord en piscine puis en pleine nature avec la nage en eau libre, constatant chaque fois que possible les bienfaits de l’eau de mer sur son corps, dans sa lutte contre la maladie. “Je suis un amoureux du Bassin et c’est là que j’ai commencé à pratiquer cette activité physique pour résister aux traitements et me reconstruire“, témoigne Dominique Broustau.

En 2021, trois ans quasi jour pour jour après le coup de tonnerre de l’annonce de sa maladie, Dominique Broustau a décidé d’aller encore plus loin. Avec une équipe de cinq autres nageurs, tous des amis, les “zinzins du Bassin” comme ils s’appellent entre eux, le 6 mars prochain, il nagera non seulement pour lui mais aussi et surtout pour relever un défi solidaire. Car le projet “Traverser Vivre”, qui consiste à traverser le Bassin d’Arcachon au départ des Cabanes Tchanquées jusqu’au pied de la dune du Pyla, vise avant tout à recueillir un maximum de dons au profit de la Fondation Bergonié.

Ci dessus, la team des “Zinzins du Bassin”, comme ils se nomment eux mêmes.

Cette fondation finance la recherche médicale au profit de l’institut Bergonié mais pas seulement. Elle finance aussi l’accompagnement des malades. Un accompagnement essentiel via la méditation en pleine conscience, la pratique d’un sport ou d’une activité artistique. Peu importe le vecteur, il faut trouver une voie vers la résilience, son puit de renaissance, que ce soit l’art, le sport ou autre. Les irradiations positives que cela procure contribuent à maintenir les défenses immunitaires, j’en suis sûr“, lance Dominique Broustau qui voudrait aussi, par le biais de cette traversée, montrer qu’une autre vie est possible pendant et après la maladie.

La cagnotte en ligne ouverte à l’occasion de l’aventure “Traverser-Vivre” et qui vise à soutenir la Fondation Bergonié a déjà recueilli plus de 8 000 euros. Des sportifs de haut niveau, des chefs d’entreprises de tous horizons ont déjà donné leur contribution via des dons, via un engagement personnel aussi pour certains d’entre eux, qui apparaissent en vidéo sur le site de la traversée, comme le perchiste Romain Mesnil, la joueuse de rugby Camille Grassineau ou la championne de handball Stéphanie Cano.

Ce 6 mars 2021, Dominique Broustau sera accompagné, dans sa traversée inédite du Bassin, acte de courage et de générosité, de toute son équipe de “Zinzins du Bassin” mais aussi de la SNSM d’Arcachon qui assurera sa sécurité. Il sera par ailleurs suivi, à n’en pas douter, par tous ceux qui ont foi en lui et à qui ils donnent de l’espoir dans leur propre combat contre la maladie.

 

Écrit par: AH

Rate it

Article précédent

Green Meals BA ok

Ecologie

Green Meals : la mini-série qui fait du bien !

Lancée par Veolia et Konbini, Green Meals est une mini-série de 3 épisodes qui place la gastronomie au cœur des enjeux de la transformation écologique. Comment mieux manger et moins consommer ? Rien ne se jette, tout se cuisine. Veolia lance, en collaboration avec Konbini, une mini-série en 3 épisodes aussi savoureuse qu'engagée autour de la gastronomie à petit prix et écologique : Green Meals. Ce concept invite ainsi les […]

today

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


a TELECHARGEr sur

0%